24 h avant la 1/2 finale de la Can 2019: Les ziguinchorois craignent des coupures d’électricité

Habitées par la trouille à 24 heures de la rencontre de demi finale de la coupe d’Afrique des Nations de football Egypte 2019, les populations de la capitale sud du pays ont supplié, ce samedi, la SENELEC de ne pas les priver du jus.

Les populations de la capitale sud du pays n’en peuvent plus. «Non seulement nous n’en pouvons plus mais nous ne voulons plus de ces coupures d’électricités. Mieux, nous ne croyons plus à cette entreprise d’électricité, la SENELEC qui continue, ici à Ziguinchor, de nous causer du tord», se désole la dame commerçante Mme Fall Maimouna Badji. Sa copine Mariéme Badji de lui emprunter sa trompette : «Nous interpellons solennellement les autorités administratives de la région avec à sa tête le gouverneur Guedj Diouf mais aussi et surtout, le Président de la République Macky Sall qui ne cesse de consentir de nombreux efforts dans notre contré.

Nous ne comprenons pas ces coupures intempestives d’électricités qui interviennent tous les jours et qui nous surprennent tant tôt le matin, tant le soir, tant tard la nuit. Nous en avons assez. Pire, nos produits alimentaires ne cessent de pourrir dans nos congélateurs», s’indigne notre interlocutrice.

Sportifs et amoureux du ballon rond ont saisi aussi l’occasion pour supplier la Société Nationale d’Electricité de faire tout pour ne pas priver les populations, ce dimanche, lors du match Sénégal/Tunisie, de courant. «Nous alertons la SENELEC et nous supplions ses techniciens de faire de leur mieux pour que vraiment le courant ne «disparaisse» pas de nos maisons et de notre fan zone ce dimanche. Notre souhait est de suivre ce match du Sénégal contre la Tunisie sans coupure d’électricité», alerte le supporteur des Lions de la Téranga, Makhtar Diédhiou.

«Depuis quelques temps nous vivons un calvaire. Nous manquons de l’électricité à cause de ces coupures intempestives qui partent et qui reviennent comme une partie de big-boxing. De grâce, que la SENELEC nous épargne ce dimanche de ces coupures parce que nous voulons suivre paisiblement et surtout avec tranquillité ce dernier carré d’as de la coupe d’Afrique des Nations CAIRE 2019.

Notre équipe nationale y participe et la SENELEC, à Ziguinchor, devra prendre toutes les dispositions pour nous permettre de suivre correctement la rencontre», a ajouté, à son tour, le sportif Ibrahima Faye. Si du côté de la SENELEC on parle de défaillance techniques, «nous avons pris toutes les dispositions pour que les choses rentrent dans l’ordre. Nos équipes sont jours et nuits sur le terrain afin de pouvoir servir correctement le jus aux populations», renseigne nos gorges plongées au cœur de l’entreprise d’électricité.

Pour rappel, lors de son dernier séjour dans la capitale sud, le Directeur Général de la SENELEC avait pourtant promis aux populations une coupe d’Afrique des Nations 2019 sans coupures d’électricité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*