Allemagne : une fusillade à la Halle fait deux morts et deux blessés

Allemagne : une fusillade à la Halle fait deux morts et deux blessés

fusillade en Allemagne

Ce mercredi en pleine rue, au moins deux personnes ont été tuées à Halle, dans l’Est de l’Allemagne, dans une attaque visant, en plein Yom Kippour, une Synagogue puis un restaurant turc, et dont un des auteurs présumés aurait été interpellé.

Ce mercredi 9 octobre, la police allemande a indiqué sur Twitter qu’une fusillade a éclaté à Halle, dans le Land de Saxe-Anhalt, à l’est de l’Allemagne. Un premier bilan fait état d’au moins deux morts. Deux autres personnes ont été grièvement blessées, leur pronostic vital est engagé, selon Jens Müller, porte-parole de l’hôpital universitaire de Halle. Une personne a été arrêtée, et le parquet antiterroriste a été saisi.

Selon les forces de l’ordre, les individus qui ont commis les faits ont d’abord fui à bord d’un véhicule. Les policiers indiquent sur leur compte Twitter avoir arrêté une personne. Malgré cette interpellation, les autorités demandent à ce que les 230 000 habitants de la ville restent chez eux. Une opération de police est encore en cours :

« Nous avons déployé des forces dans et autour de Halle, et nous essayons de stabiliser la situation jusqu’à ce que nous ayons toutes les informations pertinentes. »

La chaîne de télévision NT a également interrogé un témoin de la scène sur place, qui a vu « un homme vêtu d’un habit militaire et d’un masque ». Celui-ci aurait attaqué un restaurant turc avec un fusil d’assaut.

Selon le magazine Focus, citant les propos d’un porte-parole de la police, de nouveaux coups de feu ont été entendus par la suite dans la ville de Landsberg.

Unsere Kräfte haben eine Person festgenommen.

Bleiben Sie trotzdem weiterhin wachsam.

Wir sind mit starken Kräften in und um #Halle präsent und stabilisieren die Lage, bis alle Informationen gesichert vorliegen.#hal0910— Polizei Halle (Saale) (@Polizei_HAL) 9 octobre 2019

Le quotidien allemand Bild précise que les coups de feu ont été donnés à proximité de la synagogue du quartier de Paulusviertel. Le tabloïd indique qu’une grenade aurait été également lancée dans le cimetière juif, situé à côté de l’édifice religieux. Le président de la communauté juive de Halle, Max Privorozki, au Spiegel que les auteurs de la fusillade auraient tenté d’entrer dans la synagogue, alors que 70 à 80 personnes se trouvaient à l’intérieur.

LA DEPECHE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*