CAN 2019 : la VAR déjà sur toutes les lèvres à 24h de Sénégal-Bénin

Arrivée dans le football il y a un an, la VAR (Assistance vidéo à l’arbitrage) va faire son entrée dans le CAN 2019, à partir des quarts de finale comme l’avait annoncé la CAF. Cette nouvelle technologie sera testée lors du match Sénégal-Bénin prévu, ce mercredi (16h GMT), au stade du 30 juin. Un arbitrage vidéo déjà apprécié diversement.

Aliou Cissé : « c’est bien de sensibiliser les joueurs »

« Il y aura un groupe d’arbitres qui sera conduit par Malang Diédhiou (ancien arbitre sénégalais), qui passera à l’hôtel pour sensibiliser nos joueurs sur ça. Je pense que c’est bien car le foot est électronique et c’est important de recevoir un groupe d’arbitres qui nous rappellent les règlements de la VAR même si cela dépend de quel côté ça rime. C’est un test pour nous, mais faisons confiance à nos dirigeants », a relevé le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé.

Michel Dussuyer : « Ça vient corriger des injustices dans le football« 

« Je pense que c’est un plus pour le football. Ça vient corriger des injustices dans le football. Ça peut avantager comme ça peut ne pas l’être. Mais, j’espère juste que ça va aller », a soutenu l’entraîneur du Bénin.

Salif Sané : « je ne suis trop fan de la VAR »

Si les deux techniciens ne sont gênés par la VAR, ce n’est pas le cas pour Salif Sané. « Je ne suis pas trop fan de la VAR. Mais il ne faudra pas se fier à ça. On jouera notre jeu sans se préoccuper de la VAR », a-t-il le défenseur des Lions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*