MAGAL 2019 : l’état redoute des affrontements entre les héritiers de Mbéthio

MAGAL 2019 : l’état redoute des affrontements entre les héritiers de Mbéthio

Suite au rappel à Dieu de leur guide, les Thiantacônes vont célébrer leur premier Magal de Touba sans Cheikh Béthio Thioune, mais dans la division. Pour éviter d’éventuels affrontements entre disciples, désormais répartis entre deux tendances, le ministre de l’Intérieur a pris toutes les dispositions sécuritaires. Surtout avec le risque réel de troubles en cas de rencontre entre disciples des deux camps.



Sokhna Aïda Diallo, veuve de Cheikh Béthio Thioune, sera à Ngabou. Tandis que Serigne Saliou Thioune, fils du défunt marabout, sera à Janatoul Mahwa où son père célébrait le Magal. D’ailleurs, rapporte le quotidien L’Observateur, Aly Ngouille Ndiaye s’est longuement entretenu avec Serigne Saliou Thioune sur les dispositions pratiques prises par l’État concernant l’organisation du Magal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*