Meurtre du Commandant Sané : la piste mène à Touba

Tamsir Sané

Selon le quotidien l’As, l’enquête du meurtre du commandant de la brigade de gendarmerie, Tamsir Sané, à mener les limiers sur la trace des malfaiteurs qui sont localisés à Touba.

C’est une piste sérieuse, juste 24 heures après le meurtre du Commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum par une bande armée, lors d’un braquage du bureau de La Poste de la commune.

Selon le récit fait à la presse, arrivés sur les lieux les braqueurs ont aperçu le vigile qui a paniqué et pris la poudre d’escampette. Ne pouvant pas le rattraper, ils lui balancent un projectile et l’atteignent. Blessé, le vigile réussit à atteindre la brigade de Gendarmerie pour informer les hommes en bleu. Qui débarquent, leur Commandant Tamsir Sané en tête.

Les malfaiteurs, lourdement armés, ouvrent le feu sur les pandores. Le Commandant Sané sera touché à la tête au cours des échanges de tirs. Trois de ses éléments recevront des impacts de balle sur le corps, l’un aux côtes, l’autre à la clavicule et le 3e au bras.

Le Commandant Sané devait être porté en terre ce samedi, après la levée du corps à la Caserne Samba Diery Diallo.

Le ministre des Forces Armées, Me Sidiki Kaba, a assuré que tout sera fait pour mettre la main sur les bandits, en plus de renforcer la sécurité dans la région où les attaques ont été nombreuses ces dernières années.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*