Tué à l’âge de 18 ans à cause de la couleur de sa peau: que serait la vie de Anthony s’il n’était pas mort?

Tué à l'âge de 18 ans à cause de la couleur de sa peau: que serait la vie de Anthony s'il n'était pas mort?

Anthony Walker

En 2005, le nommé Anthony Walker a été tué dans le Merseyside à l’âge de 18 ans. Il était noir, sa petite amie était blanche. Ils patientaient ensemble à un arrêt de bus de Huyton quand il a été pris pour cible d’une attaque raciste. Un drame prévu sur la BBC va raconter, non pas la vie telle qu’il l’a vécue mais celle qu’il aurait dû vivre, s’il avait survécu.

Que se serait-il passé s’il n’était pas mort? C’est la question à laquelle voulait répondre la mère d’Anthony. Elle a approché l’auteur Jimmy McGovern avec l’idée de “montrer les rêves non réalisés d’Anthony, son potentiel et les nombreuses vies sur lesquelles il aurait eu un impact.”

“Nous devions trouver une nouvelle façon de raconter l’histoire”, a confié Jimmy McGovern au journal The Guardian. “La nuit de sa mort est le seul élément factuel de ce drame.”

Piers Wenger, qui dirige la section drame de la BBC, a confié que ce film sera “l’histoire d’un jeune homme qui a tragiquement perdu la vie mais aussi celle d’une vie qu’il aurait pu mener”. La BBC pense que cette histoire personnelle racontera aussi l’histoire de la société au sens large.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*